Assis, debout, couché

C’est maintenant une formalité pour Doris de se lever toute seule dans son parc. Elle enchaine maintenant, les « debout, assis, couché » de façon indépendante. Ca nous change des cris de protestation d’il y a quelques semaines quand suite à une cascade qui se terminait à plat vendre, elle était aussi désemparée qu’une tortue sur le dos.

This entry was posted on Mercredi, juillet 11th, 2007 at 8:53 and is filed under Doris grandit, Flash info. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply