Cocottes

Hier la nounou de Doris nous a raconté sa dernière « Dorisserie ». Au fond du jardin de la nounou se trouve l’enclos des poules. Doris passe beaucoup de temps devant, à faire des coup un peu « vaches » aux cocottes : elle leur tend des brins d’herbe à travers le grillage, et retire le brin dès qu’un bec s’approche. Il y a tout de même une justice, les gallinacés sont suffisamment rapides pour manger les brins d’herbe tout de même. Ce qui surprend Doris et lui fait sortir des cris surexcités de plaisir. Hier, donc, Doris s’est adressé aux poules en leur disant : « Ne bougez pas et écoutez. ». Elle a pris sa petite chaise de jardin et l’a installée devant le grillage. Elle s’est mise à chanter tout son répertoire (au clair de la lune, ma grand-mère fait du judo…). Les volailles n’ont paraît-il pas bougé… Le coq s’est senti l’âme d’un soprano en tantant plusieurs fois de l’accompagner, mais mademoiselle la à chaque fois vivement réprimendé « Tais-toi, écoute ! ». Dommage que personne n’avait de caméra sous la main ! Fermière, chanteuse, danseuse et accrobate, voilà des compétences qui promettent une belle carrière ruralo-artistique !

This entry was posted on Mercredi, août 12th, 2009 at 11:37 and is filed under Nouvelles, Rigolo. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Cocottes”

  1. framboise Says:

    coucou! tout va bien pour vous????Bises

Leave a Reply