C’est…

Doris vient de découvrir qu’on pouvait faire une phrase négative avec « pas ». Du coup, elle a une logique très manichéenne : « C’est lourd » / « C’est pas lourd », « c’est bon / c’est pas bon ». Dans le même élan, elle a besoin d’attribuer a tous les objets une personne: « c’est à papa », « c’est à bébé ». Toutes ces petites phrases commençant par « c’est » occupent un bonne partie de son temps de parole.

This entry was posted on Mercredi, août 27th, 2008 at 13:35 and is filed under Doris grandit, Flash info. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply