Que de retards…

Et oui, on mène une vie à 200 à l’heure et on néglige un peu la mise à jour de ce blog. Il fallait vraiment l’arrivée des deux ans de Doris pour qu’on commence à se secouer un peu. On est vraiment en retard et en plus Doris ne nous facilite pas la tâche car elle grandit à toute vitesse. C’est particulièrement vrai ces dernières semaines où elle change à un rythme record.

Revenons en ce début d’année : Doris à commencé à maîtriser quelques mots élémentaires mais très orientés « bogan (pour toboggan) « cocolat » (pour chocolat)… Mais une bonne partie de son vocabulaire désignait des personnes : « Abou », le mari de la nounou (que tout le monde appelle « Loulou »). La nounou baptisée « Nanou » pour des facilités de prononciation. « CaHi » pour sa mamie Caly. Et un peu plus tard, « Oli » pour sa mamie Odile. Certain de ces noms ont évolué au fils du temps pour s’approcher de leur vraie prononciation. Par exemple la petite voisine, s’est d’abord appelée « Cargo », puis « Bargo » et maintenant, c’est « Mago ». On est presque à Margo. Pour son papi Patrice, c’est presque gagné, la prononciation exacte est presque là.

Au fur et à mesure qu’elle apprenait à nommer les personnes, elle apprenait aussi à les reconnaître en photo. Dans son cercle de reconnaissance, on trouve toute la famille de la nounou, son parrain et sa marraine. Elle reconnaît, bien entendu, ces grands parents, mais aussi, sa copine Lisa et son copain Thomas. Certaines personnes sont associées à des objets : son parrain est le pilote dans l’avion de son livre de dessin et la brouette est forcément à son papi Paul (nommé « Pipol »).

Côté parole, elle a très vite commencé à associer plusieurs mots pour exprimer une idée un peu plus élaborée : « bébé tombé », « amé main » (pour, les mains sont mouillées).
En avril, elle nous a même fait une association de 5 mots que malheureusement on n’a pas noté.
Depuis deux mois, elle attribue les objets aux gens : « vrouvroum à papa », « titite à bébé »… C’est très important pour elle que chaque objet soit bien à quelqu’un.
Ces dernières semaines, elle est clairement en train d’apprendre à répéter : elle nous répète des mots ou des bouts de phrases qu’elle n’a jamais prononcés d’un seul coup et sans erreur. Comme « coquin de papa ».
Les associations de 4 ou 5 mots sont devenues classiques et on est rentré depuis une semaine dans la phase « c’est qui ? ». Souvent quand qu’elle voit quelqu’un qu’elle ne connaît pas, elle demande « c’est qui ? » plusieurs fois sans vraiment écouter nos réponses.

Et la marche dans tout ça… Et bien ça marche ;)
La marche est maîtrisée, elle passe sans problèmes une marche pour aller au garage, escalade les chaises et les canapés… Elle a vraiment découvert le fait de courir, il y a un mois. Elle adore prendre la main et dire « On court, ou court !!! » mais ça se calme ces deniers jours.

Enfin côté sociabilité, on a toujours un peu appréhendé le fait que Doris soit toujours gardée en nourrice et que, depuis septembre, elle soit gardée sans aucun autre enfant. Ils semblent que nos inquiétudes n’étaient pas fondées. En effet, elle adore jouer avec les enfants et particulièrement avec notre voisine Margo qui à 8 ans. Toutes les deux, elles s’éclatent ! En plus de ça, Christiane, sa nounou, à gardé pendant une semaine une petite de 3 ans et là aussi, ça c’est très bien passé :)

Bref tout est pour le mieux :)

This entry was posted on Mercredi, août 13th, 2008 at 21:50 and is filed under Doris grandit. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply