La parlotte

Depuis quelques temps Doris se met sérieusement au langage. Elle essaye de répéter ce que l’on dit. Quand il y a plus de trois syllabes, c’est un peu dur pour elle, mais pour le reste, elle ne se débrouille pas mal.
Comme tous les enfants, elle a commencé par apprendre les mots les plus pratiques dans la vie de tous les jours. « ‘core » pour encore du bon miam qu’il  y a dans l’assiette de maman (ça va faire l’objet d’un autre article) ou pour le jeu qui la fait bien rigoler. Et puis le « non » commence a être bien acquis, elle sait l’utiliser ! Depuis longtemps « t’ins » pour nous donner tout ce qu’elle aime ramasser. Et aussi quand elle veut qu’on lui donne l’objet que l’on tiens dans la main (elle a complètement désappris le « donne »). Et quand mademoiselle veut quelque chose, c’est « yaya ». Comme sa maman (et c’est rigolo, comme le papa de Thomas), elle aime répéter après sa maman ou ponctuer certaines actions par « hop ». « Caca », appris depuis longtemps déjà, était jusqu’à il y a peu bien utilisé dans son contexte : dès que mademoiselle faisait un caca (c’était pratique), et pour désigner tout ce qu’on ne veut qu’elle touche car c’est sale, c’est caca. Mais comme elle a la langue bien pendue mais le vocabulaire limité, elle commence à l’utiliser à tord et à travers pour le simple plaisir de parler. « Papa » est presque autant utilisé, car il est aussi facile à dire. Elle parvient depuis quelques jours à désigner sa tutut en parlant de « titit ». Elle sait dire « nez » et « tête », « m’am » pour miam, « cocot’ », « vroum vroum », « boum ». Elle sait dire aussi « tatie » mais elle le sort encore rarement, comme « ‘aly » pour Caly, et « Poué » pour « Paul ». Parfois elle nous sort des trucs pas croyables, qu’on n’entend qu’une ou deux fois. Comme un soir chez les grands-parents pendant les vacances de Noël « pomme’terre » !

This entry was posted on Samedi, janvier 19th, 2008 at 19:13 and is filed under Doris grandit. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply