Vous êtes dans les archives dans Le site de Doris du mois de mai, 2009.

25 mai 2009

La fin des couches

La semaine dernière, jeudi, Doris a fait une demi-journée d’intégration à l’école de Ceyzérieu. Ces deux heures se sont très bien passées, et Doris a été très attirée par les petites toilettes à hauteur des enfants. Elle les a essayées, même si ce n’était pas le moment de faire quelque chose dedans. Elle s’est ensuite lavée les mains au petit lavabo et a eu les compliments de l’assistante de la maîtresse.

Le lendemain, sans lui avoir rien dit auparavant, Doris m’a dit entre deux jeux : « Maman, je mettrais plus jamais jamais de couches. Je ferais plus jamais jamais pipi et caca dans la culotte ». On savait que Doris savait faire sur le pot et même les toilettes, mais pas dans la régularité et pas sur commande. Je me suis tout de même dit après cette double déclaration que tout d’un coup l’envie de devenir grande devenait bien forte.

Le dimanche suivant, nous sommes allés rencontrer le petit Thibaut, le frère de Thomas qui avait juste 6 jours (et qui était beau comme un ange mais ça n’a pas d’intérêt pour mon histoire). Thomas était devenu bien grand, puisque cela faisait une semaine qu’il ne portait plus de couches ! Rentrés à la maison, Doris nous a dit que Thomas n’avait plus de couches… Là, je l’ai senti prête. Forts de l’expérience des parents de Thomas qui ont décidé un lundi que les couches, c’était fini, nous avons fait de même, le lundi suivant. Aucune protestation de la part de Doris, au contraire ! Mademoiselle adooore porter des culottes. La première journée a été un peu difficile car la différence couche/culottes n’a pas été évidente pour Doris, qui n’avait l’idée de demander le pot que les fesses nues (les trois culottes qui restaient chez la nounou ayant succombé, il n’y avait plus que ce choix, et heureusement il faisait chaud). Merci à la nounou d’avoir pris en charge cette première journée sans couche !

Le lendemain, il n’y avait plus que deux accidents !

Pas de chance, un virus (laryngite) a fragilisé les intestins, et la diarrhée à fait revenir les couches, mais dimanche la culotte est revenue avec succès !