Vous êtes dans les archives dans Le site de Doris du Jeudi, janvier 3rd, 2008.

3 janvier 2008

Center Parcs

Nous avons passé Doris et moi, 5 jours à Center parcs en Sologne, sans Dom qui au final n’a pas pu prendre ses congés comme moi (le client est roi paraît-il…). On est parties avec Manue, Cédric et Thomas, comma l’année dernière, et aussi avec Anne-Marie, qui m’a aidé à gérer Doris, merci encore Anne-Marie !

Nous sommes tous partis dans une seule voiture, notre 307 SW, avec un coffre de toit, pour faire des économies. Les bébés ont été adorables pendant les deux trajets qui se sont faits de nuit, il n’y a pas eu de pleurs en chaînes comme je le craignais.
Le départ c’est fait avec une étape après Clermont-Ferrand avec dodo à l’hôtel. La nuit a été mouvementée car Doris a eu du mal à s’endormir… ailleurs que dans notre lit. La miss avait sorti la veille deux dents, ce qui lui faisait couler le nez, et ronflait suffisamment pour que je l’entende à travers mes bouchons d’oreille. Heureusement, Anne-Marie qui dormait avec moi dans un grand lit, a le sommeil lourd !

Pour parler du dodo de Doris pendant ces vacances, eh bien il a été à l’image de ce qu’il était depuis quelques jours. Les endormissements se faisaient avec moult pleurs, Doris ne voulant pas qu’on la quitte. Les dents douloureuses et toutes fraîches y étaient sans doute pour quelque chose. Les premiers jours à Center parcs, il fallait que je m’endorme avec elle dans un lit pour que Doris dorme. Et les jours suivants, Tata Manue ou Tata Anne-Marie se chargeaient des couchers qui se faisaient toujours sans pleurs. Eh oui, quand on est parent, on a le privilège d’être sans cesse testé par ses enfants ;-)

A part ces considérations d’ordre pratique, qu’avons-nous fait à Center parcs ?
On s’est baigné, pardi !!! Tous les matins, et Doris a bien aimé l’eau, mais n’étant pas un bébé nageur, n’était pas non plus de la plus grande sérénité dans le grand bain, quand il s’agissait de se trouver à plus de 30 centimètres de maman.
Par contre, l’espace pour les petits, avec les jets d’eau et les cascades, les pierres et les rebords pour se tenir et grimper dessus, ça, ça lui a plu ! Et en plus, il y avait plein d’enfants avec qui jouer, le bonheur pour Doris…
Les toboggans d’eau ont aussi été appréciés, mais plus sur la fin, et seulement sur les genoux de maman.
On a testé un cours de bébé nageurs, mais comme j’ai du réveiller Doris, celle-ci était un peu fatiguée et très peu réceptive à l’idée de se jeter dans l’eau à plus de 5 centimètres des bras de maman. Note pour plus tard : Doris n’aime pas trop l’aventure aquatique dans elle est fatiguée.

Quant à la maman, elle a pu profiter des jeux d’eau pour les grands, tous les après-midi, alors que les petits étaient à la crèche, à dormir (beaucoup, pour Doris qui ne faisait pas la sieste avant d’y aller au début), à manger et à jouer avec les autres bambins. Cascades, toboggans, piscine à vague, rivière extérieur, jacuzzi et même trou d’eau glacial, j’ai tout fait et c’est toujours aussi génial ! Quelques bleus ont été encore une fois acquis dans les descentes de la rivière extérieure, mais quelle rigolade…

Les repas du midi étaient pris sur le pouce au cottage, et le soir c’était le buffet ou repas au cottage. Au buffet, ce qui est bien, c’est qu’on trouve plein de choses à faire manger aux bébés, on mange de tout et autant qu’on veut, à la vitesse que l’on veut, et surtout, il y a un super petit espace de jeu pour les enfants, et les bébés adorent. Doris ne s’est pas lassée de monter et descendre les sortes d’escaliers en rondins de mousse. En plus, il y avait des enfants qui s’occupaient d’elle et qui jouaient avec elle.

Il faut que je parle un peu des escaliers. Doris a vraiment découvert à Center parcs qu’elle adooooore les escaliers. Tous les escaliers : les escaliers en rondins en mousse, et les vrais en dur, petits et grands, mouillés ou pas. Et autant les monter que les descendre. Elle grimpe à quatre pattes sur les premiers, et demande deux mains pour gravir les seconds. Le répétitif ne la gêne pas : elle est capable de monter et descendre le même escalier une dizaine de fois de suite.

Et quand l’escalier est couplé à un toboggan, là, c’est le bonheur… Bonheur qu’elle a découvert un peu tardivement car elle était un peu peureuse au début, mais qu’elle a su apprécier les deux derniers jours. Comme elle ne se tenait pas assez bien (et comptait surtout sur l’assistance de la maman), je descendais à côté d’elle. J’en ai eu les fesses tannées… ;-)
Doris s’est aussi bien amusée avec Thomas, surtout au ballon. Le récupérer et lui donner était son jeu favori.
Elle s’est aussi bidonné pas mal avec Anne-Marie, un peu comme avec sa mamie Odile qu’on appelle mamie Clown (l’une rigole et ça entraîne le rire de l’autre et ça dure et on n’en sort quasi plus).
A Center parcs Doris a aussi fait la connaissance de canards, de poissons rouges, de chèvres, de poules, de vaches qui ont meuglé très fort, et de poneys.

En bref, malgré les nuits houleuses Doris a été adorable, Thomas aussi, les copains super serviables, l’eau était chaude, les repas bien bons, on ne s’est pas ennuyé, c’était super !!!

Vivement les prochaines vacances à Center Parcs, avec le papa cette fois…