Vous êtes dans les archives dans la catégorie Doris grandit.

21 septembre 2008

« Bébé », c’est fini

Ça y est c’est fini Doris ne se désigne plus que par son nom. Elle ne se désigne plus en parlant de bébé.
Par contre pour la prononciation, c’est toujours « Do’his ».

14 septembre 2008

Fin d’une galère ???

Ce soir, pas moyen de trouver doudou Kaloo au moment d’aller ce coucher. Un peu comme d’hab;)
Je cherche, je cherche… Rien. Doris me suit partout en demandant Kaloo.
A court d’idée, je lui demande : « il est où Kalou ? ». Et là, elle file dans ça chambre et en ressort une seconde plus tard avec son Kaloo,
Moralité : la mémoire se met en place et surtout, pourquoi ne pas demander plus tôt ???!!!

12 septembre 2008

Pour de faux

« Maman ! Maman ! Trouvé quelque chose ! » Et Doris ouvre ses mains, il n’y a rien. Ça fait déjà longtemps que Doris joue à faire semblant (semblant de donner à manger à son poupon, de le changer, de le consoler parce qu’il pleure…) mais là elle n’était jamais allée aussi loin dans l’abstraction ! Quand je lui ai demandé : « C’est un trésor ? » elle a continué à faire semblant en faisant mine de prendre l’objet imaginaire dans sa main.

27 août 2008

C’est Do’His…

Il y a 10 jours Doris à commencer à répondre « Do’his » quand on lui demandait comment elle s’appelle. Mais quand on lui demandait à qui était le poupon ou encore « qui c’est ? » En la désignant du doigt, elle répondait tout le temps « bébé ». Maintenant, elle a intégré que « Doris » désignait la même personne que « bébé ». Elle reprend donc toutes ces phrases classiques en remplaçant de plus en plus « bébé » par « Do’his » : « C’est à Do’his ça ».

Dans le même temps, elle commence à utiliser « mes » par exemple : « tiens Doris, voilà tes chaussures » et Doris répond « mes chaussures ».

27 août 2008

Dents

Après avoir passé de longs mois avec des prémolaires, des incisives mais pas de canine, Doris a fini par nous compléter les trous dans sa mâchoire du bas. Il reste encore un peu de boulot en haut pour boucher les trous. Ensuite il ne restera plus que des molaires à sortir. Et il serait temps qu’elles sortent car Doris commence à essayer de macher un peu les aliments. Cela étant, j’imagine qu’elle ne doit pas être pressée car, même si ça se passe mieux qu’avant, c’est pas encore la joie de sortir des dents. Et puis avec la capacité impressionnante qu’elle a à se remplir la bouche et à avaler tout rond sans s’étouffer (on se demande de qui elle tient ça ;) ), elle ne doit pas bien trouver d’intérêt aux molaires…

27 août 2008

Mouchoir

Depuis deux mois, Doris sait se moucher. Elle l’a d’abord fait toute seule en soufflant avec les deux narines à la fois, mais maintenant, elle préfère qu’on lui tienne le mouchoir pour lui boucher une narine, c’est plus efficace :)

27 août 2008

La douche

Depuis début août Doris prend sa douche toute seule : elle mouille, se savonne et se rince aussi bien que nous l’aurions fait nous-même. L’apprentissage par mimétisme a particulièrement bien fonctionné.

27 août 2008

C’est…

Doris vient de découvrir qu’on pouvait faire une phrase négative avec « pas ». Du coup, elle a une logique très manichéenne : « C’est lourd » / « C’est pas lourd », « c’est bon / c’est pas bon ». Dans le même élan, elle a besoin d’attribuer a tous les objets une personne: « c’est à papa », « c’est à bébé ». Toutes ces petites phrases commençant par « c’est » occupent un bonne partie de son temps de parole.

19 août 2008

2 bougies

Jeudi 14 août, Doris a eu 2 ans. On a improvisé un petit buffet froid auquel on a invité la nounou et son mari et ses deux fils (des grands garçons encore chez leur maman, et fans de Doris), et les voisins tout proches. Pas de chance, on n’a pas eu le temps d’organiser nos calendriers respectifs, et Margot, la meilleure copine du quartier, n’était pas là (c’est vraiment une grande copine de Doris, et la réciproque est vraie aussi, faudra qu’on fasse un article à ce sujet). Mais ça n’a pas été un drame, car Doris a été assez intimidée par tout ce monde. On a mis des ballons de baudruche de partout, et Doris a bien aimé les « ballons à bébé » (tout est à elle en ce moment).
Le grand jeu, ça a été de souffler pour la première fois deux bougies ! Elle a adoré, elle voulait même qu’on les rallume ! Miam, le gateau au chocolat était bien bon !
La nounou a été encore super généreuse : elle lui a offert un livre « rigolotronique », qui est un livre d’éveil, le même que son copain Thomas. Doris adooore ce livre. Et puis Papa et Maman on offert un petit porte-bébé pour le poupon, qui a eu pour le moment un succès éphémère.
Mais la plus grosse fête, c’était le dimanche qui a suivi. La fête était grosse, car on a fêté plusieurs anniversaires : celui de Doris et de son grand papy Marcel (papy de Dom), né le même jour qu’elle mais 95 ans plus tôt ! Et puis celui de la cousine Manuela venue avec Tata Bernadette et Tonton François (oncle, tente et cousine de Dom) née le 19 août, et celui de Dom, né le 31 août, et aussi celui de son papy Patrice né le 10 août (le cadeau est pour plus tard, mais chuuuut il ne faut rien dire).
C’est papy Paul (que Doris appelle « pipaul ») qui a régalé tout le monde avec un super bon repas aux légumes du jardin, et mamy Odile a fait deux succulents cakes aux olives et a apporté deux gâteaux (fraisier et forêt noire).

img_3651.jpg

Ce qu’a préféré Doris, ce sont bien sûr les cadeaux ! Elle a été très gatée : un gros poupon avec une baignoire et tous les accessoires pour le laver de la part de mamy Odile et de papy Patrice. Doris a tout de suite adopté le bébé et entrepris de laver plusieurs fois ! Mamy Odile l’a bien aidée dans ce travail de nettoyage.

img_3636.jpgimg_3735.jpg

Et puis Doris a eu un train en bois qui se démonte, à tirer derrière elle, offert par tata Bernadette. Ça aussi elle a bien aimé !
Et le must de la classe : papy Paul et mamy Caly ont offert un mini fauteuil à la taille de Doris, le même que celui des grands ! En plus, elle en a un pour chez son papy et sa mamy au Charbinat, et un pour la maison à Sammissieu !

img_3670.jpg

On a passé le reste de l’après-midi dans le jardin sous un temps clément, au milieu des fleurs, mais jamais sans le poupon !

img_3745.jpg

13 août 2008

Que de retards…

Et oui, on mène une vie à 200 à l’heure et on néglige un peu la mise à jour de ce blog. Il fallait vraiment l’arrivée des deux ans de Doris pour qu’on commence à se secouer un peu. On est vraiment en retard et en plus Doris ne nous facilite pas la tâche car elle grandit à toute vitesse. C’est particulièrement vrai ces dernières semaines où elle change à un rythme record.

Revenons en ce début d’année : Doris à commencé à maîtriser quelques mots élémentaires mais très orientés « bogan (pour toboggan) « cocolat » (pour chocolat)… Mais une bonne partie de son vocabulaire désignait des personnes : « Abou », le mari de la nounou (que tout le monde appelle « Loulou »). La nounou baptisée « Nanou » pour des facilités de prononciation. « CaHi » pour sa mamie Caly. Et un peu plus tard, « Oli » pour sa mamie Odile. Certain de ces noms ont évolué au fils du temps pour s’approcher de leur vraie prononciation. Par exemple la petite voisine, s’est d’abord appelée « Cargo », puis « Bargo » et maintenant, c’est « Mago ». On est presque à Margo. Pour son papi Patrice, c’est presque gagné, la prononciation exacte est presque là.

Au fur et à mesure qu’elle apprenait à nommer les personnes, elle apprenait aussi à les reconnaître en photo. Dans son cercle de reconnaissance, on trouve toute la famille de la nounou, son parrain et sa marraine. Elle reconnaît, bien entendu, ces grands parents, mais aussi, sa copine Lisa et son copain Thomas. Certaines personnes sont associées à des objets : son parrain est le pilote dans l’avion de son livre de dessin et la brouette est forcément à son papi Paul (nommé « Pipol »).

Côté parole, elle a très vite commencé à associer plusieurs mots pour exprimer une idée un peu plus élaborée : « bébé tombé », « amé main » (pour, les mains sont mouillées).
En avril, elle nous a même fait une association de 5 mots que malheureusement on n’a pas noté.
Depuis deux mois, elle attribue les objets aux gens : « vrouvroum à papa », « titite à bébé »… C’est très important pour elle que chaque objet soit bien à quelqu’un.
Ces dernières semaines, elle est clairement en train d’apprendre à répéter : elle nous répète des mots ou des bouts de phrases qu’elle n’a jamais prononcés d’un seul coup et sans erreur. Comme « coquin de papa ».
Les associations de 4 ou 5 mots sont devenues classiques et on est rentré depuis une semaine dans la phase « c’est qui ? ». Souvent quand qu’elle voit quelqu’un qu’elle ne connaît pas, elle demande « c’est qui ? » plusieurs fois sans vraiment écouter nos réponses.

Et la marche dans tout ça… Et bien ça marche ;)
La marche est maîtrisée, elle passe sans problèmes une marche pour aller au garage, escalade les chaises et les canapés… Elle a vraiment découvert le fait de courir, il y a un mois. Elle adore prendre la main et dire « On court, ou court !!! » mais ça se calme ces deniers jours.

Enfin côté sociabilité, on a toujours un peu appréhendé le fait que Doris soit toujours gardée en nourrice et que, depuis septembre, elle soit gardée sans aucun autre enfant. Ils semblent que nos inquiétudes n’étaient pas fondées. En effet, elle adore jouer avec les enfants et particulièrement avec notre voisine Margo qui à 8 ans. Toutes les deux, elles s’éclatent ! En plus de ça, Christiane, sa nounou, à gardé pendant une semaine une petite de 3 ans et là aussi, ça c’est très bien passé :)

Bref tout est pour le mieux :)

« Previous · Next »