27 mars 2009

Bric à blog de mars

Posté par Paul dans la catégorie : Bric à blog .

lac-de-come-1 « La feuille » a été très littéraire tout au long de ce mois de mars et pas mal orientée « voyages » aussi. Il faut dire que pendant la saison des grandes froidures, j’ai lu pas mal d’ouvrages et fait plusieurs découvertes sympathiques. Les giboulées m’ont laissé le temps de vous communiquer une partie de mes découvertes. Je me suis également promené à droite et à gauche sur la toile (surtout à gauche), tel un poulet en quête de nourriture. Le plaisir de déguster des mets inconnus, mais celui aussi, très casanier, de retrouver le poulailler et l’assiette de pâtée habituelle, quand la nuit tombe. Mon errance erratique dans l’immensité infinie de l’univers des blogs ressemble un peu au parcours de ce volatile. Je fais parfois de bien plaisantes découvertes mais, pour une raison que j’ignore, il est des lieux où j’ai envie de revenir et d’autres où je ne retournerai sans doute jamais. Les blogs dont je vous parle dans cette rubrique sont des « familiers », des endroits où je retrouve mes marques et où je reviens « loger » à la suite de mes vagabondages sur la toile.Un blog dans chaque port et, pour mon plus grand plaisir, des ports de plus en plus nombreux. Voici donc quelques-unes de mes escales. Les premières seront principalement littéraires pour rester dans le « ton du mois ».

« L’arbre à palabres » c’est le titre de l’une des chroniques que j’ai publiées l’année dernière, consacrée à l’impressionnant baobab. C’est aussi le nom du blog sympathique de Zoë Lucider qui intervient très régulièrement ici-même, à travers des commentaires très pertinents. Chez Zoë, la revue des blogs est hebdomadaire et porte un très joli nom : « le vent des blogs » (le jeu de mots me plait bien aussi). Sur ce site, j’ai bien aimé la chronique au sujet de Christine de Pisan, la première femme de lettres, ainsi que le reportage photo sur la manif du 19 mars à Toulouse. On trouve de très jolies choses sur le blog de Zoë ; les thèmes sont variés et le style agréable. Allez donc y faire un tour, vous ne serez pas déçus !

lac-de-come-2 Le blog de Zoë constitue une transition intéressante entre celui de Clopine Trouillefou qui est l’un de mes ports d’attache habituels, et une autre de mes découvertes du mois : le « cabinet des curiosités, des étrangetés et des  singularités d’Eric Poindron« . La mise en page d’un blog a son importance puisque, dans un premier temps, c’est l’en-tête photographique qui m’a attiré l’œil. « Cabinet des curiosités » oblige, c’est une bibliothèque peuplée d’un joyeux fatras d’objets les plus divers qui figure sur l’illustration. Le contenu littéraire du blog est un peu à l’image de ce cliché : nourrissant, parfois farfelu, assez disparate, souvent distrayant. Dans les billets de mars, allez donner un coup d’œil sur celui qui est consacré à la machine à écrire : « machine à écrire, machine à construire ». Ça démarre très fort : savez-vous par exemple comment on appelle un collectionneur de ce genre d’engins ? Eh bien, tout simplement un mécascriptophile… S’ensuit une longue étude sur cette étonnante machine et les rapports plutôt conflictuels qu’ont entretenus poêtes et écrivains avec elle. Vous découvrirez aussi la vénération de Paul Auster pour son Olympia – vénération qui le pousse à faire des stocks de rubans avant leur disparition du commerce. Eric Poindron, écrivain, éditeur, animateur d’atelier d’écriture, scénariste… a visiblement eu un parcours des plus variés. Je termine la lecture de l’un de ses livres et j’avoue que j’y ai pris grand plaisir. Mis à part le fait que cet ouvrage a un rapport avec un écrivain dont j’ai parlé dans une chronique récente, je ne vous en dirai pas plus pour l’instant. Parcourez les archives de ce blog, vous verrez qu’il mérite son appellation… Un dernier mot pour les fans de littérature en tous genres : la liste des liens proposés vers d’autres sites est impressionnante ; je pense qu’il me faudra une année entière pour l’explorer !

lac-de-come-3 Un saut de puce pour aller au Québec. Je vous ai déjà parlé dans un « bric à blog » précédent, du site de Normand Baillargeon. Normand est professeur à l’UQAM (Université du Québec à Montréal). En ce moment, l’UQAM est en grève et Normand est débordé, du coup il écrit peu sur son blog. Je connais ce phénomène : ça m’est déjà arrivé d’être gréviste et épuisé. Il m’arrive aussi maintenant d’être retraité et débordé. Comme quoi ! Avant cette pause pour faits d’armes, Normand a quand même eu le temps de rédiger toutes une série de chroniques passionnantes sur la biographie d’Albert Einstein. Le sujet paraît banal ; vous pensez tout savoir ou presque sur ce personnage génial à plus d’un titre ? Allez donc lire la dizaine d’articles de Normand Baillargeon sur le sujet. Je vous donne le lien pour le premier. Pour la suite, vous vous débrouillez ! J’ai été très discret sur « La feuille charbinoise » au sujet de Barack Obama. « Wait and see » comme on dit chez les anglophones. Mais je crois qu’on commence à en avoir vu pas mal. Normand a écrit un premier bilan du début de carrière du Président étazunien qui correspond plutôt à ce que j’en pense, mais que je n’ai pas encore exprimé pour ne pas décevoir les Obamaniaques. Ce billet, intitulé « Obama au pouvoir » est en fait un article destiné au « Monde Libertaire », l’organe de presse de la Fédération Anarchiste. Vous pouvez donc vous douter du fait qu’il est plutôt critique ; il vaut mieux ne pas le lire encore si vous ne supportez pas que l’on égratigne votre « héros ». Sinon, le fait que Normand écrive dans une presse « sans dieu ni maîtres », ça ne doit pas vous empêcher de le lire : vous n’attraperez pas de boutons. L’anarchisme n’est pas contagieux ; s’il l’est, il existe sûrement un traitement – parlez-en à Mme Alliot Marie.

Retour en Europe et saut « du coq à l’âne » (mon sport favori)… Je suis jardinier dans l’âme mais je n’apprécie guère les blogs de jardinage. Je trouve que les jardiniers, comme les généalogistes ou les protecteurs de crapauds buffles, lorsqu’ils parlent de leur passion, ont un peu tendance à oublier tout le reste, et leur « monomanie » me sature vite. Je me promène de temps en temps sur certains sites où l’on vous explique pour la quarante millième fois comment réussir les plus beaux glaïeuls de la planète, mais je n’y retourne que rarement. Il y a quand même deux blogs sur lesquels je suis plus assidu et je vais vous donner les liens qui permettent d’y accéder. Il y a tout d’abord le « jardin ludique », blog de Claude Lasnier, dont le jardin, assez vaste, semble posséder pas mal de similitudes avec le mien. Il y a aussi « le jardin c’est tout », création de Sophie, une ancienne prof d’histoire, « citoyenne du monde » habitant Charleroi. Elle parle des plantes qu’elle cultive mais aussi des nombreux jardins qu’elle visite, notamment des jardins anglais qui semblent avoir sa faveur. Le « jardin ludique », lui, est situé dans le sud de la France. le contenu du blog est centré sur la faune et la flore locale, et sur la pratique du jardinage bio. J’aime bien l’esprit dans lequel les textes sont rédigés, sur les deux sites.

lac-de-come-4 Je termine mon voyage par un retour sur le blog « carnets temporels » d’Anne Claire, dont je vous ai déjà longuement parlé. Le voyage au Rajasthan se poursuit : il en est à son dixième volet. Un compte-rendu de séjour en Mauritanie apparaît à ses côtés. Tous deux sont superbes : l’intérêt se situe à la fois dans les illustrations et dans les textes, ce qui est assez rare. Beaucoup de blogs artistiques publient des illustrations formidables mais l’accompagnement littéraire en est plutôt plat, dépourvu d’un quelconque intérêt. Ce n’est pas le cas sur les « carnets temporels ».

Je m’aperçois que dans ce « bric à blog » j’ai cité principalement des blogs « féminins ». Ce n’est pas du sectarisme ; ce n’est peut-être pas un hasard non plus. Le même phénomène se produit en ce qui concerne la littérature de SF et de fantastique dont je vous parlerai bientôt, dans la deuxième partie de la chronique sur l’évolution de mes goûts en lecture… Mais ce n’est pas une règle, loin de là, et j’éprouve un très grand plaisir à lire Lacarrière, Poulin, Tillier, Stevenson…. et une multitude d’autres auteurs du genre « masculin » !

NDLR : ne vous cassez pas la tête pour trouver un rapport quelconque entre le texte et les illustrations. C’est juste une « invitation au voyage » : le lac de Côme en Italie. C’est joli non ? Les photos sont prises par ma coéditrice, correctrice, compagne de tous les instants. Merci, lorsque vous les « empruntez », d’indiquer la provenance. Sinon je vous « hadopise » avec mon fulguro déconnecteur : en français dans le texte, je fais sauter votre connexion internet pendant trois jours, en suivant les conseils « judicieux » ou « judiciaires » (?) de cette chère Christine Albanel…

6 Comments so far...

zoë Says:

27 mars 2009 at 11:15.

Bonjour,
Au cours de ma promenade quotidienne, je m’arrête devant la station feuille charbinoise. Et quelle surprise ce jour, je me vois mise en valeur dans la vitrine du maître de ce lieu. J’en suis très émue, d’autant que je me trouve en excellente compagnie si j’en crois les présentations.
J’étais allée à la suite du commentaire sur La femme de lettres sur le site « les carnets temporels », je confirme ce sont de vraies merveilles. Spécial remerciement pour les liens vers les jardins.
Je reviendrai sur mes découvertes ici où sur mon vent des blogs hebdo. Le format mensuel est judicieux parce que toutes les semaines ça revient vite.
Merci de la qualité de vos propos, de votre humour, de votre soin de l’orthographe (private joke)

Clopin Says:

27 mars 2009 at 12:27.

…Et en zapouillant à partir des liens ci-dessus sur les machines à écrire, j’ai retrouvé ça !
http://video.voila.fr/video/iLyROoafJKgC.html
Ce doit être mon côté prof de techno! Et je me suis souvenu que j’ai le projet de fabriquer un orgue de Barbarie. Une façon d’entendre des airs que je n’arrive pas à jouer au diatonique !

sophie Says:

27 mars 2009 at 15:08.

Me voilà tout émue et ravie de tant d’honneurs! Un grand merci!

Paul Says:

30 mars 2009 at 12:38.

C’est un honneur largement mérité pour une production de qualité ! Bon voyage vers le sud puisque vous partez une semaine ! A bientôt !

Paul Says:

30 mars 2009 at 12:42.

Superbes ces automates. Merci pour le lien, ça va alimenter mon panier « à idées » : ça fait un moment que je voulais faire une chronique sur ce sujet, en reprenant et en développant un texte que j’avais rédigé pour une « histoire de l’informatique » chez PEMF. Côté orgue de barbarie par contre, mon enthousiasme a été un peu calmé cette semaine. J’ai donné un coup de main à mon fils sur le chantier de sa maison ; c’était la fête au caveau viticole voisin (eh oui ! mes enfants s’installent dans des lieux sympathiques !). Deux jours de suite j’ai entendu les mêmes « tartes à la crème » jouées à l’orgue de barbarie et je reconnais que ça m’a saoûlé (plus que les dégustations). Il faut dire que le répertoire allait de la « danse des canards », répétée toutes les heures, à diverses musiques militaires de « bon » goût. Heureusement que je sais qu’il y a autre chose comme répertoire !

anne-claire Says:

3 avril 2009 at 10:57.

ahlala je suis fière et drôlement contente d’être citée dans cette liste de blogs !!! Merci Paul de cet honneur, de cette gentillesse, de cette fidélité, qui m’encouragent beaucoup !
Je regardais les fraises sur les étals avec méfiance et ton article très clair et très complet m’éclaire sur bien des points. Que le label bio intègre le coût environnemental et social des produits me semble indispensable.

Leave a Reply

 

Parcourir

Calendrier

septembre 2021
L M M J V S D
« Jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories :

Liens

Droits de reproduction :

La reproduction de certaines chroniques ainsi que d'une partie des photos publiées sur ce blog est en principe permise sous réserve d'en demander l'autorisation préalable à (ou aux) auteur(s). Vous respecterez ainsi non seulement le code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957) mais également le travail de documentation et de rédaction effectué pour mettre au point chaque article.

Vous pouvez contacter la rédaction en écrivant à